Quel est le rôle d’un avocat du droit du travail ?

Le rôle d’un avocat du droit du travail est beaucoup plus centré sur les différends individuels et collectifs. En effet, le droit de travail en question est une discipline du droit social régissant le rapport entre employeur et salarié, le droit syndical, les dispositifs sécuritaires au travail ainsi que la protection des salariés vulnérables. Sur ce, il faut bien comprendre le domaine du travail pour mieux comprendre le rôle d’un avocat du droit du travail et ne plus le confondre avec les autres auxiliaires de justice.

Les différents domaines d’intervention en droit du travail

En général, le rôle d’un avocat du droit du travail s’articule sur les relations individuelles et collectives. À ce titre, le droit du travail traite les questions suivantes : l’accident de travail, les astreintes, les congés payés, la convention collective, le conseil de Prud’hommes, les différents types du contrat de travail (contrat d’apprentissage ou CDD ou CDI ou contrat intérimaire ou contrat de professionnalisation ou contrat saisonnier ou CTP ou CTT ou CUI ou la période d’essai et bien d’autres), les différents organismes (CE, CHS, DP, IS, Médecine du travail, Syndicat) intervenant en matière du travail.

Cela concerne également le droit syndical, le droit des salariés vulnérables, la formation, la norme de sécurité au travail, la promesse d’embauche, le règlement intérieur, la retraite, la rupture du contrat de travail (licenciement conventionnel, licenciement économique, démission, etc.), le salaire, le transport, le temps de travail, les violences en matière du travail, etc.

Différence entre avocat du droit du travail et avocat du droit social

En général, ils partagent les mêmes fonctions d’assistance, de conseil, de défense d’intérêt et de représentation du client auprès des instances représentatives des salariés et à celles judiciaires, si besoin, pour faire valoir leurs droits fondamentaux relatifs au droit du travail et des sécurités sociales.

En effet, l’avocat en droit social est un auxiliaire de justice généraliste. En effet, son intervention ou sa prestation englobe à la fois la protection sociale des personnes qui pouvant être victime des risques sociaux et du droit travail.

En revanche, l’avocat en droit social est un auxiliaire de justice spécialisé en matière de relations individuelles et collectives.

Quel est le rôle d’un avocat du droit du travail ?

En premier lieu, le rôle d’un avocat du droit du travail tourne autour des relations individuelles et collectives sur le plan national, voire au niveau international. À ce titre, il peut jouer le rôle de médiateur ou conciliateur. Sachez qu’un avocat du droit du travail est soumis à un contrat de prestation de service. En second lieu, il est le seul habilité à assister-conseiller-défendre-représenter les intérêts de l’une partie (employeur ou salarié ou syndicat) lié à un contrat de travail et se trouvant face à un différend à trancher auprès des instances internes ou auprès du Conseil des Prud’hommes. Il peut également être amené à accompagner les corps syndicaux dans le cadre de l’application du PSE ou la négociation collective.

En troisième lieu, il traite les questions suivantes : le licenciement économique, le licenciement abusif ou déguisé, le chômage technique, la démission, le droit du congé, le règlement et/ou régularisation des soldes de tout compte, l’interprétation de la qualification d’un contrat de travail (CDD ou CDI, contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation, contrat à temps partiel ou contrat de travail à temps partiel ou contrat de travail temporaire, etc.), les conditions d’embauche, les promesses d’embauche, les acquisitions ou cessions ou transmissions d’entreprise, les questions d’hygiène et sécurité en entreprise et autres conflits sociaux en entreprise. En dernier lieu, il rédige tout acte jugé utile tout au long de la procédure se rapportant au conflit de droit du travail en général.

Comment quitter son travail sans perdre ses droits ?
Comment fonctionne le chômage partiel ?